l'humanité est touchée par ce fléau que l'on nomme cancer. Ce mot qui fait peur, mot qui tant que l'on est pas touché, nous essayons de laisser loin de nos pensées. Pourquoi ce nom, Antidote, parce qu'aujourd'hui, je fais partie, de ces hommes et de ces femmes qui réalisent tout ce que cela implique, ce bouleversement majeur de sa vie. Sa vie ... elle ne tient qu'à un fil, l'espoir que la science à les outils qui vont te sauver. Alors Antidote pour essayer pour partager, échanger, se renseigner, exorciser sa peur , espérer... l'écriture pour aider.

19 juin 2018

Hospitalisation, jour 2




La nuit fut mauvaise, cela était prévisible. Impossible de dormir ailleurs que sur la canapé, la sensation de manque d’air étant permanente.

18 juin 2018

9 juin 2018

JUIN


Ces dernières semaines, je me suis considérablement affaibli., au point de ne plus écrire, n’ayant ni l’envie, ni la force.

19 mai 2018

Joli mois de mai





Je n’entendrai plus le son de sa voix et ne verrait plus son sourire. Rongé par la maladie, il a préféré quitter ce monde, mettant fin à ses souffrances., nous laissant avec les nôtres. J’espère que tu est enfin apaisé...

8 mai 2018

EPO




Je marche sur un fil, entre un précipice et un abîme, cela j’en suis conscient depuis le début. Pour ce temps gagné, je suis prêt à tout affronter.

4 mai 2018

Prendre le diable par la queue



Prendre le diable par la queue, l’origine de cette expression apparue au XVIIe siècle se base sur l’image d’un miséreux qui demande de l’aide au diable et le retient par la queue pour qu’il ne s’en aille pas avant d’avoir exaucé sa demande.

25 avr. 2018

El picador !






La clinique, le lieu qui chaque quinzaine, va constituer le décor, la scène, un ailleurs, un autre espace temps ou va se jouer le combat orchestré par le médecin et les infirmières. Je viens pour la trentième fois leur confier ma vie... ils vont pouvoir jouer avec mon sang...